lundi, novembre 13, 2006

Lonely Weekends

Charlie Rich commence, en 1958, comme musicien de session dans les studios Sun, jouant ou chantant avec entre autres Jerry Lee Lewis ou Johnny Cash pour qui d'ailleurs il va écrire : "The Ways of a Woman in Love". Encouragé par le patron de Sun , il se lance en solo et il lui faudra attendre 1960 avec son troisième single, "Lonely Weekends," ( les choeurs sont grandioses!) pour entrer dans le top 30.
Avec ici 2 reprises très différentes:

1. Tony Borders, "southern soulman", des fameux studios Muscle Shoals sort en 69 un 45trs :You better believe it / Lonely weekend ~ UNI 55180. Totalement démoniaque ! L'impact immédiat des cuivres et la basse qui ronfle sur les refrains rendent ce titre absolument imparrable…S' il existe des gens à qui cette chanson ne file pas la pêche , je ne tiens pas à les rencontrer...
2. Et puis celle des fantastiques Remains dans une version plus lente et très classe !



0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Web Counter
Free Web Counter